Aller au contenu

2 décembre : Communiqué de la CEF et réaction de Mgr Ulrich

"Je me réjouis de la nouvelle qui vient d’être rendue publique et qui annonce une reprise possible des célébrations dans les églises à partir de ce deuxième dimanche de l’Avent, dans des conditions raisonnables et applicables d’accueil : « laisser libres deux sièges entre chaque personne ou entité familiale et n’occuper qu’une rangée sur deux. »

Cette réévaluation favorable, consécutive à la reprise des échanges entre le gouvernement et les responsables des cultes en France, suppose évidement de notre part que nous demeurions tous dans une attitude de respect strict des mesures de prudence sanitaire et des gestes barrière.

Le Seigneur vient à notre rencontre : là est la raison la plus profonde de notre joie."

Laurent Ulrich, archevêque de Lille

voir le communiqué de la Conférence des évêques de France >>>

20201129

Souffle Nouveau N° 43 >>>

Supplément : fiche de présentation de l'évangile de Marc >>>

Nous vous proposons de partager sur les textes  des dimanches de l'Avent comme nous avions commencé à le faire pour le carême en mars, par une rencontre sur Zoom à 14h30 vendredi 4 décembre .
Contact : Anne Mathis, pour obtenir le code d'accès Zoom

27 nov. communiqué de Mgr Ulrich

Lille, le 27 novembre 2020

Au sujet des mesures gouvernementales pour la reprise des cultes

Depuis huit mois, l’Eglise catholique applique scrupuleusement les mesures sanitaires en vigueur participant ainsi à la lutte contre l’épidémie et continue de le faire.

L’annonce ce 26 novembre du Premier Ministre de maintenir la jauge à 30 personnes par célébration est arbitraire, discriminatoire et irréaliste ! Comment comprendre que les lieux recevant du public soient jaugés proportionnellement à leur superficie, sauf les lieux de culte ? Comment ne pas s’indigner de la contrainte que cela fait peser sur les prêtres et les communautés chrétiennes ? C’est méconnaitre les réalités de la pratique religieuse ou les ignorer.
Mais ce week-end nous entrons dans l’Avent, et l’attente cette année du Sauveur résonne tout particulièrement. Ouvrons nos cœurs à cette attente et à ce qu’elle fait naître. Restons unis malgré l’indignation.

Que les communautés qui le peuvent organisent des célébrations en respectant les consignes en vigueur. On veillera principalement à respecter la distanciation et les gestes barrière. Durant le week-end, les églises où cela est possible seront ouvertes à tous les croyants qui souhaitent s’y recueillir pour la prière silencieuse, la méditation de la Parole de Dieu et l’adoration. On ne saurait laisser un cœur qui cherche Dieu à la porte ! On peut proposer des horaires supplémentaires, sans les démultiplier à outrance. Si certains responsables paroissiaux préfèrent attendre une jauge raisonnable, c’est également compréhensible.

Ensemble, prêtres, diacres, consacrés et laïcs, prenons soin de nos communautés, des plus isolés. En ces temps déroutants et incertains, plus que jamais, ayons à cœur de rester des serviteurs joyeux et créatifs de la Mission de l’Eglise.

Laurent Ulrich, archevêque de Lille

Les fenêtres de l’Avent, à partir du 29 novembre :

Nous sommes invités à décorer portes et façades sur le thème de Noël. Faisons de nos maisons des témoignages vivants de la joie de noël. Porte, fenêtre, jardin, toiture…
Outre le côté festif dont on a bien besoin en ce moment, ces décoration de l’avent occupent petits et grands. L’occasion d’entrer de manière simple et joyeuse dans l’Avent.

Un fil conducteur proposé :

  • Dimanche 29 novembre
    Une étoile, un enfant qui la pointe du doigt et qui la regarde en signe d’espérance ;
  • Dimanche 6 décembre
    Un chemin s’ajoute entre l’enfant et l’étoile (pour le mouvement d’aller vers). Une deuxième lumière de l’Avent s’ajoute ;
  • Dimanche 13 décembre
    Le mot «Joie» apparaît dans le décor. Une troisième lumière de l’Avent s’ajoute ;
  • Dimanche 20 décembre
    Marie apparaît sur le chemin près de l’étoile avec le mot «Confiance». Une quatrième lumière de l’Avent s’ajoute ;
  • Jeudi 24 décembre
    Joseph et Jésus autour de Marie pour former la crèche. Et une scène pleine de lumières !

Le kit de cette opération proposée par la doyenné des Hauts de Lys

A partir du 29 novembre 2020, les paroisses du doyenné des Hauts de Lys proposent à tous leurs habitants une belle opération :

  • décorer portes et façades sur le thème de Noël ;
  • se retrouver aux fenêtres ou à la porte de chez eux, chaque vendredi à 19h avec leurs voisins (en respectant les gestes barrière) pour chanter et échanger autour d’une boisson chaude ;
  • le 24 décembre à 17h, illuminer toutes les fenêtres et façades des maisons ou immeubles et laisser éclater notre JOIE de Noël (en chansons, en musique…).

le kit pour vivre le temps de l’Avent en famille et en doyenné >>>

un livret de chants avec les liens YouTube >>>

semaine 4

Mes cher(e)s ami(e)s,

J’espère que vous et vos proches allez bien.

Dimanche prochain (29 novembre 2020), ce sera le 1er dimanche de l’Avent et le 1er jour de la Nouvelle Année Liturgique. Au nom de tous les paroissiens, je vous souhaite une nouvelle année pleine de bénédiction de Dieu à travers la tendresse de son Fils Jésus et la paix de son Esprit.

Au cœur de votre famille, la lumière des 4 semaines jaillit au fur et à mesure de la couronne de l’Avent décorée d’une phrase-acrostiche proposée par les membres de l’Equipe de Coordination des Paroisses :

Naissance     Offre    Evénement          Lumineux

Cette phrase-acrostiche se comprend en 2 sens :

   1/ La naissance de Jésus nous offre un événement lumineux, car,
- La naissance de Jésus marque l’histoire de l’humanité (avant Jésus-Christ ou après Jésus-Christ)
- La naissance de Jésus donne à notre histoire personnelle un sens (sensation : d’où venir ; direction : où aller ? et signification : pourquoi vivre ?)
- La naissance de Jésus conduit le monde vers une espérance inouïe :
«Dieu s'est fait homme pour que l'homme devienne Enfant de Dieu »

   2/ L’événement lumineux nous offre une nouvelle naissance, car,
          - Un événement (une rencontre, une lecture, une visite…) transforme notre vie en une nouvelle naissance comme Paul Claudel : « A Notre-Dame, le jour de Noël 1886, il a raconté lui-même en termes inoubliables: "En un instant mon cœur fut touché et je crus. Je crus d'une telle force d'adhésion, d'un tel soulèvement de tout mon être, d'une conviction si puissante, d'une telle certitude ne laissant place à aucune espèce de doute que depuis, tous les livres, tous les raisonnements, tous les hasards d'une vie agitée, n'ont pu ébranler ma foi ni, à vrai dire, la toucher"».
- Un événement se comprend aussi comme une parole que je vous envoie chaque dimanche soir pour que la Parole de Dieu fasse naître en nous la Vie.

Voici le document pour la 4ème semaine du confinement. Peut-être sera-t-il le dernier.

Ce document est reparti en 7 jours avec la date : de lundi jusqu’ à dimanche comme une marche progressive vers le jour de la Résurrection. Cinq minutes par jour accompagnent votre pas vers là où Dieu vous attend…

Je vous souhaite une bonne entrée en Avent
Bien fraternellement
Père DOMINIQUE PHAM XUÂN ÐÀO, Curé

Afficher l'itinéraire de la 4ième semaine >>>

<<< l'étape précédente