Le temps de Pâques se termine avec la fête de Pentecôte.

« Tout le monde est appelé à recevoir l’Esprit Saint et à répandre la Bonne Nouvelle… »

Arcabas Pentecôte, Cénacle de Fourvière, Photo : Ghislaine Côté r.c., avec l’autorisation d'Arcabas

Arcabas Pentecôte Cénacle de Fourvière Photo : Ghislaine Côté r.c. avec l’autorisation d’Arcabas

« La Pentecôte » d’Arcabas

C’est une œuvre peinte en 2005 pour l’église du Cénacle de Lyon.

Né en 1926, décédé en 2018, peintre, sculpteur et verrier, J. Marie Pirot, dit Arcabas, est considéré comme l’un des maitres de l’art sacré contemporain. Chez lui, la peinture est indissociable de son chemin de foi. « Dans toutes mes tentatives de peindre, dit Arcabas, j’essaie de faire ressortir la beauté. J’espère qu’il y aura des regards pour la capter, et peut-être pour être transformés. La beauté peut conduire à la foi, elle est un élément de la foi en Dieu ». Son travail s’inspire des paraboles et récits de la Bible.

Dans cette œuvre, l’artiste place, autour de la Vierge Marie, de nombreuses personnes, hommes et femmes d’origines diverses, pour rappeler que tout le monde est appelé à recevoir l’Esprit saint et à répandre la Bonne nouvelle.

Les personnages sont touchés par l’Esprit Saint (la vague rouge en haut du tableau) ; Leurs regards convergent vers le centre, vers Marie, dont les mains sont éclairées et emmènent notre regard vers le haut. Il faut noter aussi le livre ouvert, posé à terre. Est-ce la Parole de Dieu ? Les pages sont en mouvement, est-ce le souffle du vent qui les fait ouvrir ?

T. Marescaux